Un plat de la gastronomie anglaise avec viande et tomate
  • Europe
  • Par EKOOKING
  • 19 février 2021
    Partager:

    L’histoire de la gastronomie anglaise

    Il faut remonter au Moyen-âge pour voir apparaître la gastronomie anglaise. De ce fait, il est difficile de cerner cette gastronomie au travers d’un nombre précis de plats traditionnels. Chaque plat est empreint d’un contexte historique.
    L’Angleterre est un pays multiculturel et ouvert au monde. Ce qui explique l’influence des différentes cultures sur la gastronomie locale. Il paraît clair, qu’un amalgame existe dans les esprits entre la cuisine anglaise et la cuisine du Royaume-Uni.
    Pourtant, l’une n’exclut pas l’autre étant donné que la première fait partie intégrante de la deuxième. Ce contraste est uniquement de nature politique. En effet, la gastronomie anglaise a été historiquement influencée par d’autres cultures surtout américaine, chinoise et indienne. Les guerres et les expéditions étant les moteurs de cette mutation constante.

    Les meilleures spécialités culinaires anglaises

    L’art culinaire distingue les cultures. La gastronomie anglaise corrobore cette idée et se démarque par un nombre de plats à la fois authentiques et traditionnels.

    Le Fish and Chips

    Comme son nom l’indique, le fish and Chips est un plat constitué essentiellement de poissons et de frites. La chapelure est un ingrédient principal de sa recette. Ce repas facile à emporter et simple à préparer a connu un grand succès fulgurant notamment dans les pays anglophones comme la Nouvelle Zélande, l’Australie et l’Amérique du Nord…

    Le rôti du dimanche LE SUNDAY ROAST

    Ce repas est un plat typique britannique qui conjugue la viande rôtie avec d’autres légumes de saison. Deux versions se disputent l’origine exacte de ce plat traditionnel.
    L’une remonte au Moyen Âge et l’autre date de la révolution industrielle.

    Le Haggis

    Le Haggis est un plat d’origine écossaise très répandu en Angleterre. Ce repas est à base de viande, de pommes de terre et d’avoine.
    Des recettes similaires existent dans les pays du Nord de l’Afrique sous diverses appellations. Un rapprochement pourrait être faisable à travers l’histoire des expéditions.

    LE WELSH RAREBIT :

    Le welsh Rarebit est un repas traditionnel d’origine galloise. Il a une particularité qui le rend célèbre en l’occurrence le fait d’être souvent servi dans les brasseries.
    Pour sa recette, ce plat est composé essentiellement de bière, de cheddar moutarde et de chester.

    Le Chicken Pie :

    Plat phare de la gastronomie anglaise, le chicken pie est un pâté en croûte qui se sert comme une entrée précédant les plats principaux. Son nom nous renvoie systématiquement au poulet qui est l’ingrédient de base de sa recette.

    LE CHICKEN TIKKA MASSALA :

    Ce plat est constitué de deux morceaux de poulet avec une sauce spéciale formée de plusieurs épices. Le poulet Tikka Masala est d’origine asiatique mais très populaire en Europe. Il est toujours servi dans les pays de l’Asie du Sud notamment au Pakistan et en Inde. Ce repas a été cité par le politicien Robin Cook qui a fait sa promotion lors d’un discours politique à son éloge. Il est désormais considéré comme un plat traditionnel au Royaume-Uni.

    Toad in the Hole :

    Le Toad in the Hole est une tradition culinaire anglaise. Des saucisses et une pâte à pudding sont les composants essentiels de la recette. Les légumes et la purée sont des suppléments qui accompagnent les deux ingrédients principaux.

    La gelée d’anguille :

    Ce plat typique anglais londonien est un vrai classique de la gastronomie locale. Composée d’anguilles et de gélatine, cette gelée d’anguille est un ouvrage qui représente la gastronomie anglaise à l’international.

    Les nouveaux enjeux de la gastronomie anglaise

    Un renouveau radical souffle sur la gastronomie anglaise. Désormais, une prise de conscience a conduit les grands chefs à sensibiliser les gens sur la gastronomie classique britannique. Ce mouvement est accompagné d’un autre intérêt pour l’agriculture biologique. Les raisons de cet intérêt sont nombreuses.

    Dans la même perspective, cette nouvelle réflexion corrobore celle du nouveau consommateur qui cherche une nourriture plus saine et plus équilibrée. Désormais, les matières premières dites “bio” ont le vent en poupe dans le monde et plus particulièrement au Royaume-Uni .

    Qu’il s’agisse de gastronomie anglaise ou autres, nous ne sommes plus à la recherche de repas moins coûteux. Les nouveaux clients sont prêts à payer plus cher pour des repas en corrélation avec la mouvance “Healthy“.

    Les anglais, précurseurs des programmes culinaires télévisés, ont compris qu’il était temps de mener une campagne promouvant la gastronomie traditionnelle anglaise.

    De plus, c’est un excellent moyen de surfer sur les nouveaux réflexes des consommateurs et y voir par la même occasion, un avantage en terme économique, non négligeable, pour les investisseurs.

    Cette nouvelle approche permet à la fois un retour aux sources avec la préservation du patrimoine culinaire anglais et le suivi d’un penchant mondial vers une nourriture plus verte. Cela dit, la gastronomie anglaise est la grande gagnante de ce retour au bercail.

    Le seul bémol de la gastronomie anglaise

    La gastronomie anglaise est une cuisine très riche par la diversité des plats proposés à l’étranger. Néanmoins, cette cuisine reste non moins célèbre que la gastronomie offerte par ses voisins français et italiens.
    Au Moyen-Age, la gastronomie anglaise avait pourtant une renommée mondiale. C’était sans compter sur l’industrialisation massive et les choix politiques et économiques. Autant de raisons qui ont poussé cette cuisine britannique à une descente aux enfers.