Délicieuses et surprenantes aventures culinaires parmi les spécialités gastronomiques indonésiennes
  • Asie
  • Par EKOOKING
  • 3 février 2021
    Partager:

    La gastronomie indonésienne surprend autant qu’elle plaît à toutes les papilles. Les recettes authentiques se retrouvent autant dans les restaurants de standing que dans les warungs. Ce terme définit les petits commerces de famille. Les rues indonésiennes regorgent également de mets délicieux qu’il faut goûter impérativement. Tour d’horizon des mets les plus délectables de l’Indonésie.

    Les nourritures de rue à déguster à toute heure dans les rues

    Les rues indonésiennes grouillent souvent de monde. Des vendeurs de nourriture se sont incrustés parmi la foule. Dans cet archipel, vous pouvez manger à chaque fois que vous avez faim. D’ailleurs, vous ne craignez pas l’indigestion ou la tourista dans ce pays. Même si les mélanges et les produits surprennent, ils n’agressent pas votre estomac. Pour plus de sécurité, il suffit d’éviter les aliments pas ou peu cuits.

    Parmi les plats les plus surprenants, il y a les pattes de poulet. Ils sont frits et souvent présentés avec d’autres parties de l’animal. Leur goût reste la saveur du poulet frit, mais si c’est bien cuisiné, la peau croustillante est savoureuse. Ce plat ne bourre pas car il n’y a pas de chair. Mais il est amusant de les grignoter. Ce n’est pas le cas des satay ayam. Les brochettes de viande en Indonésie s’accompagnent d’une sauce originale aux cacahuètes.

    Découvertes culinaires pleines de surprise pour le palais en Indonésie

    Chaque région dispose de spécialités qui lui sont propres. Il serait difficile de les énumérer en assurant ne rien oublier. À Bali, il y a le Babi Guling. La base du plat est le cochon rôti. En Indonésie, la religion musulmane est assez répandue. Ainsi, les plats avec du porc se trouvent réduits. Ce plat ne se mange qu’à Bali et en journée. Les épices comme le gingembre ou l’ail relèvent l’arôme et le goût de la viande. Sa couleur dorée s’obtient grâce à la cuisson lente à la broche.

    Un plat incontournable lors d’un séjour en Indonesie est le Nasi Goreng. Sa popularité fait que la recette originale se voit souvent détournée. La base reste le riz frit accompagné d’échalotes et de Kecak Manis. Ce dernier désigne la sauce soja sucrée qui accompagne le plat. À Java, les végétariens ou même les non vegan se délectent du Gado Gado.

    Terminer ou même commencer un repas par une douceur indonésienne

    La majorité des desserts indonésiens sont frits ou cuits à la vapeur. Le Lak Lak rappelle les traditionnels pancakes, sauf qu’ils peuvent être verts en Indonésie. Cette couleur provient des feuilles de Pandan. Ce dernier s’incorpore dans beaucoup de plats à cause de son odeur très attirante et de son goût délicat. Les gourmands y rajoutent du sucre de palme et de la noix de coco râpée. Vous constaterez lors de votre séjour en indonesie que le riz se mange à toutes les sauces dans ce pays.

    Ainsi, le Bubuh Injin se fait à base de riz noir, de sucre brun et de lait de coco. Cela donne une sorte de soupe à laquelle on peut mélanger des fruits et/ou de la glace. Le Pisang Goreng reflète une autre particularité indonésienne : le chocolat qui se mélange au fromage. La base est une banane frite.