les insectes comestibles en Thaïlande
  • Asie
  • Par EKOOKING
  • 6 janvier 2020
    Partager:

    Dégustez les insectes comestibles en Thaïlande !

    Les insectes comestibles font partie des spécialités thaïlandaises. Il n’est pas rare de les voir dans les rues. Pour un voyage culinaire unique, ne manquez pas de les goûter.

    Comment sont mangés les insectes comestibles ?

    Les insectes comestibles se mangent comme des friandises en Thaïlande. Vous pouvez les déguster comme un paquet de chips. Vous pouvez frire les insectes secs dans de l’huile avec des épices et du sel. Faites parler votre imagination !

    Les thaïlandais préfèrent certains insectes à d’autres. Ils sont friands des vers à soie qui sont présents dans tous les marchés. Vous avez aussi les coléoptères, les grillons, les sauterelles, les tarentules. Sachez aussi que les insectes comestibles ont des valeurs nutritives très élevées. En effet, elles contiennent beaucoup de protéines et de vitamines. Sur le plan nutritionnel, elles sont utilisées pour compenser les carences alimentaires. Elles peuvent substituer certains aliments en Thaïlande.

    Les insectes comestibles les plus vendus dans les marchés thaïlandais

    Maleng-sa-ding ou le Grillon domestique, Acheta domesticus, se trouve dans le Nord de la Thaïlande. Vous pouvez le déguster frit avec des feuilles de combava et l’assaisonner de poivre et de sauce soja. Vous pouvez l’acheter vivant au marché.

    Phai no mai ou ver de bambou, Fuscidentalis omphisa est une chenille qui vit dans les bambous dans le Nord de la Thaïlande. Vous les trouverez souvent frit. Mais il peut aussi bien garnir votre soupe ou un sauté.

    Duck Dae Toua Maiou nymphe du ver à soie, Bombyx Mori linnaeus est un ver qui produit de la soie. Très présents dans le Nord-Est de la Thaïlande, les nymphes sont récupérées pour être frits ou cuites en soupes. C’est selon vos goûts.

    Tak ga tan, sauterelle, Orthoptera sont consommés grillés à sec ou frits. Vous avez des variétés de sauterelles et de crickets comestibles dans l’ensemble du pays.

    Maleng krangou la punaise des litchis, Tessaratoma javanica ravage les plantations de litchis en Thaïlande. Consommez-la frit ou servie pliée avec du riz.

    Maleng da ou la punaise d’eau géante, Lethocerus indicus vit dans les rizières dans le Nord de la Thaïlande. Vous le dégusterez rôti et écrasé avec du piment vert, de l’échalote et du jus de lime. Elle peut être utilisée en ingrédients pour une sauce que vous assaisonnerez à votre riz ou à vos légumes.

    Sago ou larves du charançon rouge du palmier, Rhynchophorus ferrugineus est présent dans les cocotiers et les palmiers à huile. Elles sont cuites et rôties en brochette.

    Phung orn ou larves d’abeilles dont les couvains sont vendus dans tous les marchés thaïlandais pendant la saison de pluies. Les couvais de guêpes, d’abeilles et de frelons sont recouverts dans des feuilles de bananiers et braisés pendant 15 minutes. Prélevez les larves ainsi cuites avec une pique et dégustez !

    DJa-ka-djan ou cigale, Cicadidae est souvent consommée frit.

    Mot daeng ou la  Fourmi Tisserande,Oecophylla smaragdinaest présente dans le Nord-Est de la Thaïlande. Leurs œufs très nutritifs sont récupérés à partir de février et mars et sont vendus assez chers au marché. Dégustez les en soupe, en salade ou sautées avec de la noix de la coco.